Categories
La marinière

La Marinière au cinéma

La Marinière au cinéma

La tenue vestimentaire d’un comédien ou d’une comédienne contribue autant que le jeu d’acteur ou l’intrigue du film à nous captiver.
La marinière a joué un rôle au cinéma, elle participe à l’ambiance du film et elle est associée à l’image de l’acteur ou de l’actrice.
Comme la marinière était un vêtement controversé (l’histoire de la marinière), sa mauvaise réputation a symbolisé au grand écran la rébellion, la liberté,
un authentique art de vivre à la française et l’Amour..

Choisis-moi vous fait découvrir la marinière dans le cinéma étranger puis français et vous décernera sa palme d’or !!!!

La marinière dans les films étrangers

20 000 Lieux sous les mers – Kirk Douglas

Le film étranger le plus ancien est « Adventure’s End » sorti en 1937 et c’est John Wayne qui porte la marinière. C’est normal, il s’agit d’une histoire de bateaux, de marins et d’amour. On la retrouve logiquement dans le film « 20 000 Lieux sous les Mers » en 1954 avec Kirk Douglas. Après les océans, nous la voyons apparaître dans les films qui abordent le thème universel de l’amour avec un grand A et elle symbolise le romantisme comme dans « The Woman of the Year » en 1942 avec Katherine Hepburn (aucun lien de parenté avec Audrey), « The Graduate » avec Katherine Ross en 1967. En 1970, dans le film the « Only Game in Town » avec Elizabeth Taylor. Enfin lorsque les Américains décident d’évoquer la France ou Paris, l’actrice portera le symbole de l’élégance à la française. On retrouve notre iconique marinière dans « Two for The Road » avec Audrey Hepburn et dans « French Kiss » sorti en 1995 avec Meg Ryan qui séjourne à Paris dans l’histoire du film.

Only Game in Town – Elizabeth Taylor

Maintenant que nous avons découvert les films étrangers qui ont mis la marinière en avant, en route pour l’hexagone !

La marinière dans les films français

La Mariée est trop belle – Brigitte Bardot

Après le vin, le pain, le béret et la tour Eiffel, la marinière devient un repère géographique pour les scénaristes et les costumiers permettant ainsi de symboliser l’hexagone.

C’est Brigitte Bardot qui porte la première à l’écran, la marinière dans le film de 1956, « La mariée est trop belle ». Puis Jean Luc Godard fait apparaître notre vêtement emblématique dans « Tous les garçons s’appellent Patrick » sorti en 1959. En 1962, dans « Jules et Jim » deux amis Autrichiens tombent amoureux d’une jolie française en Normandie et la marinière est encore de la vedette. Brigitte Bardot revient avec elle en 1963 dans le film « Le Mépris » avec ces répliques cultes :
« Tu vois mon derrière dans la glace ? -Oui. – Tu les trouves jolies mes fesses ? – Oui… très. -Et mes seins. Tu les aimes ? -Oui, énormément. -Qu’est-ce que tu préfères, mes seins, ou la pointe de mes seins ? -Je sais pas, c’est pareil. »

Le Mépris – Brigitte Bardot

La marinière apparaît dans beaucoup d’autres films français comme « Pauline à la plage », « Zouzou » avec Jean Gabin, « Blue Jeans » où des petits Français font la cour à des petites Anglaises. « Viva Maria ! » encore avec Brigitte Bardot, « L’Effrontée » avec Charlotte Gainsbourg qui a tout juste 15 ans dans le film. Sans oublier « Coco avant Chanel » sorti en 2009, film incontournable pour découvrir l’histoire de la créatrice de mode sachant que c’est Gabrielle Chasnel qui a introduit la marinière dans le vestiaire féminin.

Pauline à la plage

Notre palme d’or

Choisis-moi décerne sa palme d’or à Brigitte Bardot parce qu’elle porte la marinière dans plusieurs films comme « Viva Maria ! », « La Mariée est trop belle » où son sex-appeal devient irrésistible et dans « Le Mépris » qui explose tout !!!!! BB devient une véritable bombe et scandalise la planète entière avec la réplique culte sur ses fesses et ses seins. La French attitude touche le monde entier et l’élégance à la française n’est pas toujours très sage…

L’Effrontée – Charlotte Gainsbourg

Notre deuxième coup de cœur se porte vers le film « L’Effrontée » avec Charlotte Gainsbourg. La marinière est directement sur l’affiche du film et donne un air rebelle à l’adolescente de 15 ans. Charlotte remporte, grâce à ce film, le César de la meilleure jeune espoir féminin devant ses parents iconiques Serge Gainsbourg et Jane Birkin.

Qui sait, peut-être qu’un jour on verra des modèles Choisis-moi au cinéma ?

Sweat Iconique et pull Amphitrite de la collection Choisis-moi

Vous serez une vraie star de cinéma en Choisis-moi, je découvre les modèles ici.

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

;
Avis vérifiés
175 avis